LUCHA RDC-Afrique fait partie de ces rares mouvements qui pensent à ces martyrs Congolais qui ne cessent pas d’augmenter en nombre depuis le jour où le pays a décroché l’indépendance. Ces martyrs étaient prêts à tout pour défendre leurs droits… La LUCHA RDC-Afrique a mis l’accent sur le fait que les martyrs congolais deviennent de plus en plus nombreux au jour le jour.

Elle souhaite que les acteurs de toutes sortes d’actes criminels doivent être portés en justice. Cette organisation citoyenne a même cité quelques noms, dont le colonel Mamadou Moustapha Ndala, décédé le 2 janvier 2014 à Beni. Elle insiste ainsi sur la multiplication des sanctions sévères contre ces assassins.

Selon le communicateur de la LUCHA RDC-Afrique, Emmanuel Binyenye, de nombreux Congolais ont été assassinés après la proclamation de l’indépendance du pays. Jusqu’à présent, plusieurs congolais sont encore sujets à des massacres. L’organisation rend actuellement hommage à ces gens qui ont été assassinés avec violences,  alors qu’ils choisissaient de défendre les valeurs démocratiques et dire « non » à la mauvaise gestion de leur propre pays.

Emmanuel Binyenye  n’a pas non plus oublié d’inciter les services de sécurité à veiller à la sécurité de la population. Il souhaite même mettre un terme à la liste des martyrs congolais…